Entre Sang et Lumière

Au cœur d'un Londres dominé par les créatures des Ténèbres, tracez votre chemin... Entre Sang et Lumière...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Alice Friday [UC]

Aller en bas 
AuteurMessage
Alice Friday

avatar

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 28/04/2008

• INSIDE YOUR MIND __*
Clan: Démon
Pouvoirs:
Relationships:

MessageSujet: Alice Friday [UC]   Jeu 1 Mai - 0:35



• Fiche d'Identité

    Nom : Friday.
    Prénom(s) : Alice.
    Surnom(s) : Hime (=princesse) pour Aaron, Bunny ou Alice-chan pour les étudiants du campus qui la fréquente.
    Date de naissance : 14 avril.
    Age : 19 d'apparence, 139 ans en réalité.
    Signe Astrologique : Bélier.
    Lieu de naissance : Japon, Kōbe.
    Nationalité : Japonaise.
    Statut / Occupation : Démone de la Triade - "petite sœur" d'Aaron, elle squatte le campus universitaire le reste du temps.



• Profil psychologique et physique

    Caractère :
    Défaut dominant:
    Qualité dominante:

    Apparence physique :



• Histoire

    Genèse :

    Il était une fois...


    Kōbe, Japon - juin 1877.

    « Dis Maman, pourquoi tu t’entends pas bien avec Papa ? » - demande avec curiosité la petite fille à sa mère. « Je ne m’entends pas mal avec lui, qu’est-ce qui te fait dire ça ? » - réponds celle-ci tranquillement en continuant de préparer le repas du soir. « Ben, je vous entend la nuit, quand tu lui dit d’arrêter parce qu’il te fait mal, et je… »

    Paf. La claque a fusée, laissant une marque rouge sur la joue de la petite. Instant d’arrêt : la mère, la main encore levée et une cuillère en bois dans l’autre, regarde sa fille d’un air effrayé. L’enfant se frotte machinalement la joue, avec hébétitude – elle a mal et sent les larmes lui piquer les yeux, mais la surprise est chez elle plus grande encore que la douleur. Puis le temps reprend son court. La cuillère tombe au sol dans un bruit mat, tandis que Mme Shizuka Friday saisit la fillette par les épaules et entreprend de la secouer frénétiquement :

    « Ne reparles plus jamais de ça, tu m’entends ?! Jamais !! A personne !! Et surtout pas à ton père ! Promets-le moi !
    - Maman… Arrête… Tu me fait mal… » - gémit faiblement la petite. Sa mère la serre alors dans ses bras, dans un geste presque désespéré. « Ooooh... Pardon Alice, pardon... » Une larme roule sur la joue de Mme Friday, rapidement essuyée. Elle desserre ensuite sa prise et se reléve en souriant. « Oublie tout ça, mon ange. Tu n'as pas à t'inquiêter. Mais ne dis rien à Papa, d'accord? Ce sera notre secret. » - dit-elle en faisant un clin d'œil qui se veut rassurant à sa fille. Alice acquiesce sans rien dire, mais elle ne comprends pas. Les cris, la nuit, elle les entends - ceux de douleur de sa mère et ses supplications, ceux de colère de son père... Et les bruits de coups... Et le nouvelles marques qui ornent chaque jour un autre endroit du corps de sa mère...



    ¤¤¤


    La fin d'un rêve.


    Citation :
    Double meurtre sanglant dans le quartier du port.

    Hier soir, vers 22h15, des résidants du quartier du port on été alertés par des cris inhabituels provenant d'une maison. Quand la police s'est rendue sur place à la demande des voisins inquiets, ce sont les cadavres d'un homme et d'une femme qu'elle a trouvée.
    L'homme, reconnu comme étant William Friday, un émigré anglais vivant dans le quartier depuis plusieurs années, a semble t-il été tué à l'aide d'un coupe-papier retrouvé sur la scène du crime. La femme, Shizuka Friday, son épouse, portait quant à elle de nombreuses traces de coups sur tout le corps, et une importante blessure à la tête - probablement dûe à un choc violent. C'est cette dernière blessure qui a entraînée sa mort.

    « Lorsqu'on est entrés dans la pièce, elle était sans dessus-dessous, un désordre monstre. On voyait bien qu'il y avait eu bagarre. » - témoigne l'un des agents ayant découvert le crime. « Depuis son arrivée dans le quartier, Mr Friday a toujours été très désagréable avec nous. Je crois qu'il était raciste. Et pas qu'avec nous, avec sa femme aussi - la pauvre. Il la maltraitait, on entendait ses cris la nuit. Mais ce soir, ils étaient encore plus fort... Ca ne m'étonne pas que ça ai craqué - j'ai toujours pensé que ça arriverait. » - nous dévoile un des voisins des Friday.

    La police ayant conclue à une dispute ayant mal tourné, l'enquête a été classée sans suite. La fille unique des Friday, âgée de 9 ans, a été prise en charge par l'Etat et envoyée à la clinique de Jyuusei pour statuer sur son état de santé. Le Dr Tomori nous fait part de son sentiment : « Cette pauvre enfant n'a pas prononcé un mot depuis qu'elle est arrivée. Elle a subit un grave traumatisme, c'est certain, mais nous ne désespérons pas que son état s'améliore très prochainement. »


    Article paru le 18 septembre 1878,
    dans la rubrique faits divers d'un quotidien de Kōbe.


    Fait(s) d'adolescence :

    Alice in Wonderland -
    Follow the White Rabbit.


    Clinique privée de Jyuusei, Japon - février 1882.

    « Alors Alice, comment vas-tu aujourd'hui ? Tu as bien eu ta piqûre ?
    - Oui, mais ca fait mal...
    - C'est nécessaire, ma puce. Et c'est pour ton bien.
    - Vous me dites tout le temps ça, Tomori-sensei...»

    Alice s’enfonça dans son fauteuil, l’air maussade. Elle détestait les piqûres et les médicaments qu’on lui imposait, et plus encore les murs blanc et aseptisés de l’hôpital. Cela faisait 4 ans déjà… 4 ans depuis le jour où, pour la première fois, Alice avait franchi le seuil de la clinique privée de Jyuusei. Au début, elle était complètement perdue et pleurait sans cesse en appelant sa mère. Puis petit à petit, le temps passant, la douleur et les larmes s’étaient estompées. La petite fille avait fini par comprendre qu’elle était désormais seule, sans attaches ni soutiens. Dur constat, même si au fond d’elle-même elle gardait le secret espoir que quelqu’un vienne la chercher et la sortir de là.

    C’était vers cette époque qu’était apparu « Mr Lapin ». Mr Lapin, ou Usagi-san, était la peluche fêtiche – en forme de lapin – d’Alice, seul souvenir qu’elle avait gardé de sa vie "d’avant". Doudou apparemment banal, mais depuis qu’il s’était mis à lui parler la petite se sentait moins seule. Malheureusement, la présence de son imaginaire ami avait bien vite été découverte, et Alice transférée au Département de Soin des Troubles Psychologiques - où officicait le docteur Tomori. Depuis, elle ne l’avait plus quitté, et avait parfois même l’impression de n’avoir jamais connu que ces murs blancs et triste.

    « Et tes cours, comment ça se passe ? Ton professeur est satisfait de toi ? »

    Alice releva les yeux vers le docteur et le fixa pendant quelques minute sans répondre. Même pour l’école, elle restait dans l’enceinte de la clinique, et disposait d’un professeur particulier – une vieille fille autoritaire et pincée qui ne la supportait pas.

    « Elle dit que je suis trop dispersée, que je ne fait attention à rien... Mr Lapin ne l'aime pas. Et moi non plus.
    - Très bien... » - acquiesca le docteur Tomori en signalant la fin de l’interrogatoire d’un geste de la main. « Tu peux y aller, Alice. Je verrai ce que je peut faire, mais pour le moment ne l'a fait pas attendre… »




    Fait(s) de la vie actuelle :

    Signes particuliers:

    Ses pouvoirs:



• Relations

    Aaron Locke { Gackt } - Cette espéce d'adolescente fragile est le bien le plus précieux d'Aaron. C'est lui même qui l'a sacrée démone et la tirée de la vie misérable qu'elle menait. Il lui voue une adoration sans borne, se montrant avec elle doux et gentil, accédant au moindre de ses désirs. Elle est la seule capable de le calmer durant ses accés de rage. C'est à la demande d'Alice que les deux démons ont gagné Londres il y a quelques années, et y sont resté.
    Pourtant, le désir de protection d'Aaron pour sa "petite sœur" vire parfois à l'obsession, et il lui interdit parfois carrément de quitter le Manoir, pour la "protéger". Cet amour exclusif, possessif, qu'il lui porte pèse parfois à la jeune fille, mais elle aime trop son "grand frère" pour le lui dire.




• Autres


    Personnalité de l'avatar : Kana [MOON - Kana]
    Joueur ou joueuse : Joueuse =)
    Comment avez-vous connu le forum : Si on vous le demande...
    Commentaires ? : Ca manque de lapins !! >.<

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Alice Friday [UC]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alice, Eo et bibliothéque de la jeunesse
» Siegfried de Alex Alice
» ALICE ROY ATTERRIT... CHEZ BAYARD
» Alice du mois de février : Alice et le manoir hanté
» Friday wear ;-)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre Sang et Lumière :: Là où tout commence... :: Registre des Personnages-
Sauter vers: