Entre Sang et Lumière

Au cœur d'un Londres dominé par les créatures des Ténèbres, tracez votre chemin... Entre Sang et Lumière...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 { Dance of Death __* [Aaron ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Gabrielle Trémaine
Admin |• Born Under a Bad Sign

avatar

Féminin
Nombre de messages : 138
Statut : Griffon Noir - Danseuse au Deep Purple
Music from Hell : Dead Bodies EveryWhere - KoRn
Mood : Suspicious
Date d'inscription : 24/04/2008

• INSIDE YOUR MIND __*
Clan: Griffon Noir...
Pouvoirs: Aptitudes au combat et maniement des armes... mais humaine avant tout
Relationships:

MessageSujet: { Dance of Death __* [Aaron ]   Dim 4 Mai - 19:35




    Le Deep Purple était bondé, comme bien souvent les week ends. On y retrouvait les habitués, prenant place à leurs tables favorites, souvent dans des recoins de la salle à la lumière tamisée. D’autres étaient au contraire les piliers de bar, accoudés au comptoir, accumulant les verres vides devant eux.
    Après il y avait les inconditionnels admirateurs des danseuses, littéralement collés à la devanture de la scène, yeux exorbités, billets dans leurs mains tendues, prêts à tout pour ne serait ce qu’effleurer les belles. Ceux là étaient probablement les pires.
    Gabrielle les avaient classés en plusieurs catégories. Les timides, ceux, qui restaient en retrait, probablement venus là en douce, sans que leur femme soit au courant, et redoutant à chaque instant d’être reconnu par un tiers. Les téméraires, ceux qui se croyaient séduisants et irrésistibles, songeant naïvement qu’une simple liasse de billet suffirait à s’octroyer ses bonnes grâces. Et enfin, les dangereux, ceux qui n’hésiteraient pas à la coincer dans la ruelle derrière la boite de nuit, couteau sous la gorge si l’occasion s’en présentait. Ceux là elle s’en méfiait comme de la peste.

    L’odeur âcre de la sueur se mêlait à celle du tabac, et de l’alcool. Des cris, des rires gras fusaient çà et là, assourdit par la musique. Si ses premiers soirs en tant que danseuse avait été une rude épreuve pour Gaby, elle était désormais blasée et habituée. Elle ne voyait plus les regards libidineux, ne prêtait plus aucune attention aux réflexions déplacées et aux avances insistantes. Sans même réellement le vouloir, elle s’était fait sa place et un nom dans ce repère de la Triade. Elle flirter autant avec le danger qu’avec les clients dans ce club. A vrai dire, la Griffonne était entourée par des démons, vampires en tout genre. Elle avait des dossiers sur chacun d’eux, savait pertinemment qui ils étaient et ce qu’ils faisaient. Tout comme elle savait qu’elle devait impérativement se montrer discrète, et se fondre dans la masse. S’adapter.

    Ce soir comme chaque soir, les feux des projecteurs étaient sur elle, durant tout le temps de sa prestation. Vêtue de son « costume » habituel, soutien gorge et mini short en cuir pourpre, dressée sur ses talons aiguilles, la belle se déhanchait suavement sur le rythme lascif et entrainant de la musique qui passait à cet instant précis. Yeux mi clos, lèvres entreouvertes, ses longs cheveux châtains libres de tout mouvements, son corps parfait ondulait, tandis que la jeune femme semblait être dans un autre monde, comme une sorte de transe. C’était sa façon à elle d’oublier où elle était, d’occulter les regards fiévreux des hommes posés sur ses courbes, et de s’ôter toute gêne possible.

    Lorsque les dernières notes retentirent enfin et que le son s’atténua, les projecteurs s’abaissèrent, la laissant retourner dans l’ombre. Pour l’instant. Jusqu’à sa prochaine apparition sur scène, l’heure qui suivait. C’était comme çà, toute la nuit. La gorge sèche et les poumons en feu, Gabrielle descendit de la scène et se dirigea d’un pas nonchalant vers le bar. Là, le serveur lui servit illico sa boisson favorite, une margarita. Même si elle veillait à ne pas être saoule, l’alcool l’aidait à se détendre, et à être plus naturelle, plus décontractée sur scène et avec ses « collègues ».

    C’est alors qu’une agitation parmi la clientèle, non loin de là où elle se trouvait attira son attention. Accoudée au comptoir, elle continua de siroter son verre d’un air indifférent quant une silhouette qui ne lui était pas inconnue apparue alors, se découpant de la foule. Foule qui s’écartait même sur son passage. Un frisson parcouru l’échine de Gabrielle, et ce n’était pas de froid. Une expression neutre sur son visage, elle poursuivit son observation d’Aaron Locke faisant son entrée au Deep Purple…


_________________

[D]ead is the new alive
Despair's the new survival
A pointless point of view
Give in, give in, give in, give in
You play the game
You'll
never win
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Locke

avatar

Nombre de messages : 22
Statut : Démon Supérieur
Music from Hell : Highway to Hell - AC/DC
Mood : Diablement bonne
Date d'inscription : 28/04/2008

• INSIDE YOUR MIND __*
Clan: Démons
Pouvoirs: Liquéfaction des matières organiques, pyrokinésie (hot hot hot)
Relationships:

MessageSujet: Re: { Dance of Death __* [Aaron ]   Lun 5 Mai - 18:35

Le Deep Purple...
Aaron ne fréquentait cet endroit que de rares fois. Pour les réunions de la Triade. Lorsqu'il y mettait les pieds, c'était généralement pour récolter des informations sur les autres factions surnaturelles. Griffon compris. Ce soir-là, en sortant de la demeure qui abritait en son ventre cette Bête à Trois Têtes, le Démon décida que cela faisait trop longtemps que l'endroit n'avait pas été honoré de sa présence. Ca faisait trop longtemps qu'il n'avait pas été montrer que ce lieu était aussi sous sa coupe. Que d'un simple battement de cil il pouvait tous les faire rôtir.
Moulé dans un jean et une chemise noirs, chaussé de ce que les humains appelent des "rangers", un long manteau de cuir cintré flottant derrière lui, il quitta ses appartement et se dirigea vers le quartier de White Chapel. Il ne savait pas qui il pourrait y croiser. Ni comment sa présence allait être perçue. Positivement, il l'espérait. Il était de bonne humeur, que rien ne vienne gâcher cet instant de félicité pour ses subalternes. Les colères et caprices d'Aaron étaient légendaires. On murmurait qu'il avait rôtir dans une de ses soirées orgiaques une dizaine de démons dont la tenue lui avait déplu. Certains relataient avec force de détails la façon dont un autre démon était mort pour avoir "offensé" leur Maître en exprimant un doute à l'égard d'un de ses plans stratégique. Le pauvre devait être encore coincé dans une salle sous-terraine obscure, Aaron seul savait où, incapable de s'échapper de ces 4 murs grâce à des sortilèges qu'un humain avait apposé sur chaque pierre. Une éternité de faim, de soif, de cauchemars, attendait l'infortuné.

Un simple taxi déposa Aaron devant le night club. Démon mais bon client, il laissa au chauffeur un pourboire généreux et lui souhaita une agréable fin de soirée. Il s'avança alors vers les portes qui cachaient à la vue de tous le lieu de débauche complète qui avait pignon sur rue. Les "videurs" le laissèrent passer en murmurant de façon extrêmement basse. Coulant un regard en arrière, l'ego surdimensionné d'Aaron s'emplit de joie. Les deux mains posées à plat sur les deux battants, il ouvrit en grand les portes. Une bouffée de parfums mêlés l'agressa immédiatement. L'odeur de l'animalité qui se cachait dans chaque humain. Alcool, sueur, haleine chargée, tabac froid. On trouvait sur certaines tables noires quelques grains blancs bien alignés. Des mégots de pétards pour les petits joueurs. Les poubelles des toilettes cachaient leurs seringues et tampons de coton souillés. Pour un peu, on aurait presque pu sentir l'arôme âcre du soufre.
Quelques visages se tournèrent dans sa direction, ceux des moins intéressés par le spectacle. Un léger murmure commença à bruisser parmi ceux qui le connaissait. La rumeur enfla, enfla. Jusqu'à ce que son nom soit prononcé. Arquant un sourcil, Aaron toisa chaque personne présente et fit un pas en avant, laissant les portes se refermer lourdement mais sans un bruit. Il se mit à avancer, de son pas régulier presque militaire, avec cette démarche toute féline et ondulante. La foule se fendit, le laissant passer. Rien ne devait être sur le passage de ce client exceptionnel. Un fin sourire étira les lèvres d'Aaron. Si le mot "domination" devait avoir un visage, il arborait les traits innocents du démon en cet instant.

Il se dirigea sans hésitation, ni gêne aucune vers le bar. Là, plusieurs places se libérèrent comme par magie, mais Aaron préféra ignorer ces marques de crainte criarde pour s'asseoir aux côtés d'une des danseuses du club. Il l'avait déjà vu se déhancher une fois, lors d'une réunion lénifiante. Il l'aurait presque trouvé "banale" s'il n'avait pas saisi dans le regard de la jeune femme une lueur qu'il n'y avait pas dans celui des autres regards. Une sorte de fierté, à défaut d'autre terme, une violente et farouche fierté.
Le barman lui amena rapidement une boisson, oubliant soudain la présence des bras tendus et des doigts crispés sur un billet des autres clients. Le regard sombre de la danseuse semblait à la fois l'étudier avec intérêt et...crainte. Rien d'étonnant, elle devait savoir qui il était. La cacophonie bruyante qui régnait quelques instants avant son arrivée reprit peu à peu jusqu'à retrouver son volume sonore habituel. Beuglements. Rires gras. Appels lubriques. Aaron leva rapidement les yeux au ciel, dégoûté par un comportement aussi grossier. Il aimait lorsque les humains se libéraient. Pas lorsqu'ils se comportaient comme de stupides animaux dénués de toute intelligence.

Portant son verre à ses lèvres, il but silencieusement une gorgée de sa boisson. Appréciant la légère brûlure de l'alcool. La fraîcheur du jus de fruit. La douceur acidulée du trait de sirop qui l'accompagnait. L'arôme délicat des fuits confits et du sucre qui ceignaient le verre. Le liquide glacé rafraîchit délicieusement son corps. L'alcool avait dû être dicté par un démon. Cette chose ne pouvait avoir été découverte par un humain seul. Un "petit coup de pouce" avait dû être fait. Le potentiel de l'ébriété est parfois un outil formidable.
Aaron tourna la tête dans la direction de la danseuse. La tête un peu penchée sur le côté lui donnait un air délicieusement enfantin, il murmura du bout des lèvres à sa voisine.


"Vous devez encore passer sur scène ou je peux abuser de votre temps et vous demander de me tenir un peu compagnie?"

Une voix douce comme du velours. Une intonation ronronante et mielleuse. Un léger accent indéfinissable qui ajoutait encore à la superbe de ce personnage aussi adulé que craint.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle Trémaine
Admin |• Born Under a Bad Sign

avatar

Féminin
Nombre de messages : 138
Statut : Griffon Noir - Danseuse au Deep Purple
Music from Hell : Dead Bodies EveryWhere - KoRn
Mood : Suspicious
Date d'inscription : 24/04/2008

• INSIDE YOUR MIND __*
Clan: Griffon Noir...
Pouvoirs: Aptitudes au combat et maniement des armes... mais humaine avant tout
Relationships:

MessageSujet: Re: { Dance of Death __* [Aaron ]   Mer 7 Mai - 12:59

    Un fauve… un félin. Voilà ce qui venait instinctivement à l’esprit de Gabrielle en observant la démarche et l’attitude d’Aaron Locke se frayant un passage parmi les clients du club, jusqu’au bar. Le roi des animaux déambulant au sein de ses subordonnés. Fier et magistral même dans la nonchalance. Et elle, elle se sentait en bonne due place dans le rôle de la gazelle, de la proie. Restait à savoir à quelle sauce il compterait la dévorer. Elle savait pertinemment que seule face à ce démon, elle ne faisait absolument pas le poids, même avec toutes les armes possibles et imaginables à sa disposition. C’était à elle de jouer le jeu, un jeu mortel, et de se faufiler habilement entre les mailles du filet. Pour l’heure, elle n’avait raisonnablement rien à redouter de la part du dirigeant de la faction des démons, étant donné qu’à ses yeux, elle n’était qu’une vulgaire danseuse du club. Inofensive, et quantité négligeable, un moucheron de plus écrasé sur son pare brise.

    "Vous devez encore passer sur scène ou je peux abuser de votre temps et vous demander de me tenir un peu compagnie?"

    Aaron Locke était désormais à ses côtés, en train de siroter paisiblement un cocktail. Un léger battement de cils, un sourire mutin, et Gabrielle but une gorgée de sa margarita.


    « Mon prochain passage n’est pas avant une heure… » Du bout de son index, elle parcourait le pourtour du rebord de son verre dorénavant vide d’un air songeur. « Mais si vous voulez que je vous tienne compagnie, il faudra m’offrir un autre verre… » poursuivit elle d’une voix enjôleuse. Flirter avec la mort…. Cette simple expression prenait tout son sens à cet instant précis. Mais cette rencontre et approche était aussi inatendue qu’inespérée. Pouvoir observer de prêt et de manière anonyme le comportement et petites manies d’Aaron Locke n’était pas donné à tous les Griffons Noirs… ou bien ils l’avaient payé de leur vie.

    Gaby ne pouvait s’empêcher de remarquer le changement d’attitude des autres clients autour d’eux, et des barmens. Locke n’avait qu’à claquer des doigts pour que ses désirs et volontés soient exécutés et réalisés. Tous transpiraient la crainte. Devait elle être flattée ou inquiète de l’intérêt que semblait lui porter le grand démon ? Une chose était certaine, c’était le moment ou jamais d’en savoir un peu plus sur Aaron, tout en demeurant prudente bien évidemment. L’approche se devait d’être subtile. Ou elle pourrait payer très cher son audace.

    « Ca fait quel effet d’être vous ? Je veux dire, de voir tout le monde vous obéir au doigt et à l’œil, que l’on ne vous contredise jamais, que l’on vous craigne ?… »

    Elle fixait Locke de ses grands yeux de biche, une moue enfantine et mutine sur ses lèvres. Une sorte de nouvelle version du chaperon rouge en compagnie du grand méchant loup… un peu plus « trash » que l’original cependant.

    « Vous devez vous ennuyer à force non ? »

    Faire sortir le loup de sa tanière… Connaître le fond de ses pensées… endormir sa méfiance… la tâche s’annonçait délicate et ardue. Mais Gabrielle avait bien l’intention de tenter le tout pour le tout et de saisir l’occasion qui se présentait… et advienne que pourra.

_________________

[D]ead is the new alive
Despair's the new survival
A pointless point of view
Give in, give in, give in, give in
You play the game
You'll
never win
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Locke

avatar

Nombre de messages : 22
Statut : Démon Supérieur
Music from Hell : Highway to Hell - AC/DC
Mood : Diablement bonne
Date d'inscription : 28/04/2008

• INSIDE YOUR MIND __*
Clan: Démons
Pouvoirs: Liquéfaction des matières organiques, pyrokinésie (hot hot hot)
Relationships:

MessageSujet: Re: { Dance of Death __* [Aaron ]   Lun 12 Mai - 2:49

Une vulgaire danseuse de club? Conclusion un peu trop facile pour Aaron. Il ne savait pas pourquoi mais il y avait quelque chose dans cette fille qui était à ses côtés. Peut-être était-ce la façon dont elle buvait? Ou bien son port de tête bien loin de l'échine courbée qu'avaient la majorité des autres danseuses? Etait-ce cette étrange lueur dans son regard, celui qu'il avait vu en arrivant? Ou était-ce l'ensemble tout simplement? Le fait était que le Démon ne parlait guère aux humains. Et il était prêt à sacrifier de son temps pour rester en la compagnie d'un de ces êtres fragiles que très rarement. Non, le terme "vulgaire" ne s'appliquait définitivement pas à sa voisine.
Avec la grâce et le piquant d'une actrice, elle lui répondit da manière directe. D'ordinaire, on lui servait du rond de jambe, de la louange, des attentions on ne peut plus hypocrites ; mais jamais personne ne s'était permis de lui parler sur ce ton. Loin de s'en offusquer un sourire amusé se dessina sur les lèvres d'Aaron illuminant son visage et faisant apparaître une petite fossette au creux de la joue. Presque trop parfait pour être vrai...d'un geste de l'index, il indiqua leurs deux verres sans adresser un regard au barman dont les mains zélées se mettaient déjà à l'oeuvre pour que Mister Locke n'attende pas sa commande.
La danseuse reprit la parole une seconde fois et Aaron ne put masquer son étonnement en entendant sa question. Il haussa légèrement un sourcil sans détacher son regard du visage de sa voisine. Deux verres furent déposés devant eux au moment même où la question s'achevait. En voilà de drôles de pensées. S'ennuyer...les iris opalescents d'Aaron glissèrent furtivement sur le côté comme s'il cherchait ses mots. Ses doigts se replièrent sur son verre. Après en avoir pris une fine gorgée, l'attention du Démon se porta de nouveau sur Gabrielle.


"Quel effet cela fait? Et bien sachez que craindre ne signifie pas nécessairement se soumettre.Il serait bien malavisé de ma part de me comporter en parfait tyran imbécile et d'étouffer toute opposition dans l'oeuf. Cela évite que je...m'ennuie. Mais je ne vous cache pas que quelque fois ce vieil ennemi revienne me hanter."

On a beau être le Démon le plus craint et le respecté, on ne trouve pas toujours d'occupation pour toutes les heures de tous les jours d'une très longue existence. Vieil ennemi...Aaron s'en était arrangé et considérait l'ennui presque comme une entité vivante. Quelque chose de très vieux, de très familier. Quelque chose que l'on connait extrêmement bien. Comme les vieilles cpnnaissances, il arrivait toujours au moment le plus inattendu. Et une fois installé, il était difficile de le déloger. Durant ces périodes, Aaron était d'humeur massacrante. Incapable de trouver un moyen de tuer le temps, s'énervant de plus en plus violemment, on préférait alors l'éviter soigneusement, le laissant face à son...vieil ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle Trémaine
Admin |• Born Under a Bad Sign

avatar

Féminin
Nombre de messages : 138
Statut : Griffon Noir - Danseuse au Deep Purple
Music from Hell : Dead Bodies EveryWhere - KoRn
Mood : Suspicious
Date d'inscription : 24/04/2008

• INSIDE YOUR MIND __*
Clan: Griffon Noir...
Pouvoirs: Aptitudes au combat et maniement des armes... mais humaine avant tout
Relationships:

MessageSujet: Re: { Dance of Death __* [Aaron ]   Mar 20 Mai - 12:18

[Désolée du retard ]

    L’alcool coulait dans la gorge de Gabrielle, y déposant sa douce brulure comme une empreinte.Elle écoutait attentivement le démon, se délectant presque de cet instant si exclusif, si précieux, de pouvoir deviser avec l’ennemi comme si de rien n’était. Bien sûr la Griffonne demeurait consciente des risques qu’elle encourait à cet instant précis si par malheur Aaron Locke venait à découvrir qui elle était vraiment. Mais ceci était les risques du métier non ?


    "Quel effet cela fait? Et bien sachez que craindre ne signifie pas nécessairement se soumettre.Il serait bien malavisé de ma part de me comporter en parfait tyran imbécile et d'étouffer toute opposition dans l'oeuf. Cela évite que je...m'ennuie. Mais je ne vous cache pas que quelque fois ce vieil ennemi revienne me hanter."

    Le démon était intelligent, retord, et vicieux. Un cocktail explosif et redoutable, cela n’était pas un mystère, même pour l’Ordre.


    « Je suppose que c’est ainsi que doit se comporter tout leader dans l’âme… Cela force le respect et impose la crainte. Et cela créé une liberté d’action, certes illusoire, mais salutaire pour les troupes. »

    Gaby sondait le fond de son verre d’un air pensif. Mais elle reporta rapidement son attention sur Locke, avec un sourire charmeur.

    « J’espère que votre vieil ami ne reviendra pas vous hanter ce soir… cela signifierait que je suis une piètre danseuse et de mauvaise compagnie de surcroit…. » émit elle d’un ton suave.

    Jouer la comédie. Mentir. Charmer . Tromper. Voilà quel était le quotidien de Gabrielle ces derniers temps. Forcée de ranger la vraie Gaby au placard et de sortir un numéro digne d’une actrice pour évoluer à couvert dans ce milieu dangereux. Jouer avec le feu sans extincteur à portée de main. Pas même un petit seau d’eau. « Kamikaze… » lui soufflait une petite voix dans sa tête. Une soudaine agitation dans la foule lui indiqua alors qu’une autre danseuse venait de faire son entrée sur scène. Plongés soudainement dans la pénombre – changement d’éclairage pour favoriser la scène – Gabrielle reporta son attention sur le démon. Et si il n’était pas là par hasard ?

    « Dites moi… de toutes les femmes séduisantes et prêtes à satisfaire le moindre de vos désirs, présentes dans la salle ce soir, pourquoi avoir décidé de m’offrir un verre à moi ? Vous afficher avec une simple humaine… Auriez vous envie de faire jaser vos pairs ? »

    Avec une œillade charmeuse pour appuyer ses dires, Gaby rebut une gorgée de son cocktail. Elle même ne revenait pas du calme apparent et de l’assurance qu’elle parvenait à conserver en la présence d’Aaron Locke. Sans doute que l’alcool n’y était pas étrangé.

_________________

[D]ead is the new alive
Despair's the new survival
A pointless point of view
Give in, give in, give in, give in
You play the game
You'll
never win
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Locke

avatar

Nombre de messages : 22
Statut : Démon Supérieur
Music from Hell : Highway to Hell - AC/DC
Mood : Diablement bonne
Date d'inscription : 28/04/2008

• INSIDE YOUR MIND __*
Clan: Démons
Pouvoirs: Liquéfaction des matières organiques, pyrokinésie (hot hot hot)
Relationships:

MessageSujet: Re: { Dance of Death __* [Aaron ]   Mar 20 Mai - 18:37

"Vous avez tout à fait raison. Les choses se font ainsi depuis l'aube des temps. Tous les humains travaillent en espérant obtenir une caresse de leur supérieur hiérarchique. Caresse se soldant par une promotion quelconque. Votre gouvernement agit de même. Ils promettent. Ils désignent les ennemis contre qui toute la rage de la nation peut se défouler. De temps en temps, une nouvelle mode débarque. Tout le monde s'y engouffre, s'insinue dans une moule qui à perdre de leur essence un peu plus chaque jour...sans s'en rendre compte."

Aaron adressa un demi-sourire ironique à sa voisine. Les humains...peuple au bord de l'anarchie et refusant de s'y laisser sombrer. Quel dommage...voilà pourquoi les créatures obscures doivent prendre possession de cette planète. Les bons sentiments, on voit où cela a mené l'humanité. Une planète détruite, des guerres incessantes, des gens se regroupant de plus en plus mais devenant paradoxalement de plus en plus seuls. De charmantes maladies alimentaires découlant directement de ce carcan que l'on voulait imposer aux corps ont fait leur apparition ces dernières années. L'ordre n'était pas pour les humains. Ils avaient besoin de se laisser aller pour vivre pleinement. Un retour à l'état de nature. Comme le disait ce philosophe français...Rousseau.

* Je suis un humaniste à ma façon finalement... *

Le Démon but une nouvelle gorgée avant de reposer son verre. Gabrielle continua à parler. Et à jouer son numéro de charme. Certes, Aaron avait été habitué et est coutumier de ce genre de flagornerie, mais après tout? Pourquoi ne pas oser jouer le jeu jusqu'au bout.
Il sortit un paquet de cigarettes, en prit une, l'alluma à l'aide d'un Zippo argenté (pas besoin de la jouer "classe" ce soir et de simplement claquer les doigts) Tirant une longue bouffée dessus, il recracha un léger nuage de fumée bleutée avant de tendre le paquet vers sa voisine. Etait-elle une de ces humaines déjà accro à une substance? Avait-elle ces chaînes invisibles mais résistantes qui liaient la cervelle à la nicotine? Non. Il n'alalit pas s'ennuyer ce soir. Il secoua doucement la tête.


"Je doute de l'arrivée de cette vieille connaissance ce soir. Elle n'a pas été conviée."

Les lumières baissèrent, plongeant le club dans une semie obscurité épaisse. Les projecteurs se braquèrent sur la scène encore vide. Rapidement, la foule mâle se mit à se presser autour de ces dernières. On sortait des billets, on s'essouflait. On jouait des coudes, on commençait à beugler. On allumait une cigarette et l'attention se détournait de tout pour ce concentrer sur la colonne de lumière.
Aaron ne sourcilla pas. Ni même ne bougea. Son regard clair presque opalescent dans l'obscurité étaiet rivé sur le visage de Gabrielle. L'espace d'un instant, un éclat froid sembla y luire. Une lueur qui glaçait le sang. Pendant un très bref moment, le joli visage aux traits angéliques d'Aaron sembla arborer une beauté démoniaque, dérangeante. Presque malsaine. En un battement de cils, cette désagréable apparition disparut et le Démon retrouva son aspect pur et innocent. Un petit rire cristallin s'échappa de sa gorge. Pourquoi elle?


"Et bien dans un premier temps, je vous trouve beaucoup moins vulgaire que les autres. Différente. Pourtant vous n'êtes qu'une simple humaine" La musique envahit la pièce tandis qu'une nouvelle danseuse apparaissait sur scène. "Je suis certain que celle qui se tortille derrière moi n'a rien de sensuel. Quand à l'avis de mes pairs...et bien, je leur ferais savoir que je suis tout prêt à entendre leurs doléances que j'espère courtes et qui ne me mettront pas en colère."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: { Dance of Death __* [Aaron ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
{ Dance of Death __* [Aaron ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manga Death Note
» FABULOUS FAB - Death Guard
» [vente] Death Korp of Krieg
» [WIP]commissaire death korp of krieg
» Shonen: Death Note [Ohba, Tsugumi]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre Sang et Lumière :: Londres :: Quartier de White Chapel :: Night Club "Deep Purple"-
Sauter vers: